Rechercher
  • HELENE OURTIES

Les joueurs du parc


Ici, entre les débris des choses et le rien, nous vivons dans les faubourgs de l'éternité. Nous jouons aux échecs, insouciants du destin derrière la porte. Nous sommes toujours là, bâtissant des décombres, des colombiers lunaires. Nous connaissons le passé sans disparaître ni passer les nuits d'été en quête des hauts faits d'un âge d'or. Nous sommes qui nous sommes sans nous demander qui nous sommes, car nous sommes toujours là, ravaudant la robe de l'éternité



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout