Rechercher
  • HELENE OURTIES

Et la nuit est venue...


"si l'on gratte l'écaille des mots, on découvre un pauvre bonhomme qui tente de se débrouiller avec ses peurs et ses rêves..... et ce sera chaque fois l'appel de l'enfant dans la nuit : "ne me laisse pas seul !"



4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout