Rechercher
  • HELENE OURTIES

L’invisible annonce



Juste après la pluie, un parfum émane du jardin et se répand dans l’air encore humide et froid, une onde, rythmée par le chant de la mésange. Quelque chose se prépare, quelque chose de doux et de tiède, plein de cette vie qui s’est tapie dans la terre tout l’hiver. On ne voit rien, on pressent dans notre esprit, on ressent dans notre corps une invisible vibration, nos yeux à l’affût des moindres prémices.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout