Rechercher
  • HELENE OURTIES

Le jardin

Je ne sais à quoi je dois cet instinct mais moi, Giuseppa La Fortuna, j’ai aimé très tôt les travaux des champs. Semer, planter, me donnait du plaisir. Plus je me courbais vers le sol, plus mes pensées s’élevaient et fusaient hors de moi, légères comme des hirondelles. Avec les mauvaises herbes, j’ai arraché mes peurs et mes chagrins. J’ai planté des pépins de cédrats, citrons, orangers, mandariniers. Jour après jour, j’ai accompagné la croissance, la floraison, les fruits, les branches nues. Du plus bel arbre à la moindre brindille, tout dans la nature aspire à la lumière, lutte pour qu’elle le touche.


Extrait de "la fortuna" Françoise Gallo

1 vue

© 2017-2020 par Hélène OURTIES  - Tous droits réservés.

Les photos et les écrits de ce site ne sont pas libres de droit.

Contactez l'auteur avant toute utilisation en cliquant sur ce lien.

me suivre ...

  • Facebook Classic
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now