Rechercher
  • HELENE OURTIES

Prémices d'une saison nouvelle


S’il a l’ouïe suffisamment sensible, le marcheur entend l’herbe pousser, les feuilles se déployer à la cime des arbres, les myrtilles mûrir et la lente montée de la sève. Il sent à nouveau le tremblement léger du temps que le bruit et l’urgence recouvrent d’ordinaire.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now